Le Caucus

L’impro dans les grandes lignes…

Bibliographie

ADAMS Kenn

How to Improvise a Full-Length Play: The Art of Spontaneous Theater

Allworth Press: 2007

Une analyse très structurée de la composition dramaturgique, avec en ligne de mire la création improvisée d’une pièce complète. L’auteur lie son approche théorique (progressant du global au particulier) à de nombreux exercices, nous prodiguant donc un syllabus très complet pour travailler le longform avec un groupe. S’inspirant directement des recherches de Bernard Grebanier, cet ouvrage crée un pont précieux entre les guides d’écriture de script (Syd Field, Blake Snyder,…) et la pratique de l’improvisation théâtrale.  [finpoil]

——————————————————–

BALL David

Backwards & Forwards: A Technical Manual for Reading Plays

Southern Illinois University Press: 1983

Une lecture idéale si votre prof de littérature vous ennuie: David Ball vous emmène à la découverte des oeuvres théâtrales avec un enthousiasme communicatif. Ruant dans les brancards de la racaille critique, l’auteur se fait l’apôtre de l’étude du texte en tant qu’objet vivant: en se basant sur quelques exemples shakespeariens, il dégage quelques principes dramatiques universels et très percutants; les étudiants en lettres trouveront là de précieux conseils, et les improvisateurs quelques recettes efficaces, surtout pour le longform. [finpoil]

——————————————————–

DIGGLES Dan

Improv for actors

Allworth Press, New York: 2004

Inspiré principalement par les concepts de Johnstone, Diggles pose les bases d’un cursus annuel pour des élèves-improvisateurs, proposant une progression logique entre certaines notions, des exercices simples mais redoutablement efficaces, et même… un moyen d’évaluation de ses élèves! L’ouvrage n’apprend pas forcément grand chose à qui a lut Johnstone et Spolin, mais le livre a l’avantage d’être extrêmement bien structuré. [finpoil]

——————————————————–

FRANCES-WHITE Deborah & SALINSKY Tom

The Improv Handbook: The ultimate guide to improvising in comedy, theatre and beyond

Continuum, New York & London: 2008

Élèves de Johnstone, puis Patti Stiles, les créateurs du « Spontaneity Shop » de Londres livrent un guide d’improvisation très informé et redoutablement pertinent. Décliné en cinq parties, l’ouvrage présente un tour quasi-exhaustif des éléments de l’improvisation théâtrale: après une courte introduction historique, Deborah et Tom nous ouvrent les portes de leur atelier-type, en mêlant très harmonieusement exercices et fondement théoriques. Les trois dernières parties (l’impro en public, le coin des professionnels, les interviews des maîtres) sont entrecoupés d’essais très inspirants. Une vraie mine d’or qui honore les promesses faites dans son titre. [finpoil]

——————————————————–

GELLMAN Michael, SCRUGGS Mary

Process: An Improviser’s Journey

Northwestern University Press: 2007

Michael Gellman et Mary Scruggs présentent le parcours d’un acteur venu à Chicago pour débuter sa carrière et qui y deviendra rapidement un improvisateur accompli. Sur le modèle « La préparation de l’acteur » de Stanislavski, on assistera aux séances et répétitions du personnage principal, placé sous a direction de Gellman lui-même qui apparait dans le livre. Le texte met l’accent sur le parcours de l’improvisateur, ses doutes, ses réflexions. Pour l’avoir expérimenté, je tiens à dire que lire le livre revient à suivre un atelier avec Gellman. Il y suit la même progression, quasiment exercice par exercice. Le livre est aussi un bonne introduction au monde de l’impro à Chicago. [Ian]

——————————————————–

GRAVEL Robert, LAVERGNE Jan-Marc

Impro: Réflexions et analyses

Éditions Leméac, Ottawa: 1987

Premier ouvrage de Gravel et Lavergne, qui met en place les lignes directrices de la philosophie du match d’impro. La partie « analyses » décortique quelques improvisations de match en proposant des outils descriptifs. L’ouvrage, difficilement trouvable (rupture de stock), a passablement vieilli; Gravel n’organise pas la matière de manière très cartésienne, c’est le moins qu’on puisse dire… Mais ses digressions recèlent des perles visionnaires sur ce que peut être l’improvisation. [finpoil]

——————————————————–

GRAVEL Robert, LAVERGNE Jan-Marc

Impro II: Exercices et analyses

Éditions Leméac, Ottawa: 1989

Le deuxième ouvrage de Gravel et Lavergne explore plus en détail les mécanismes de l’improvisation. Gravel propose les exercices-piliers de l’improvisation, et de nouvelles analyses d’impro. [finpoil]

——————————————————–

JOHNSTONE Keith

Impro: Improvisation and the theatre

Methuen, London: 1981 (1ère édition en 1979)

Considéré comme une « bible » par les adeptes du maître, ce premier ouvrage se découpe en 4 parties: les statuts, la spontanéité, les compétences narratives et le travail avec les masques. En partant de ses observations d’instituteur, Johnstone nous livre une philosophie de la création: direct et spontané, le flux de l’imagination ne coule qu’après avoir détruit les inhibitions dues à notre éducation. Du banal au tribal, l’ouvrage retrace le cheminement de l’une des plus grandes figures de l’improvisation théâtrale du XXe siècle. [finpoil]

——————————————————–

LYNN Bill

Improvisation for Actors and Writers

Meriwether, New York : 2004

Oscillant entre le « journal de bord d’un jeune improvisateur qui veut percer à Chicago » et le gentil professeur qui rappelle les règles incontournables, le manuel réussit très bien à immerger le lecteur dans un cursus classique. En établissant des ponts avec l’écriture de scénarii et l’improvisation, Bill Lynn formule des théories très intéressantes sur l’improvisation. Le tout, de manière très organisée. [finpoil]

——————————————————–

NACHMANOVITCH Stephen

Free Play: Improvisation in Life and Art

Penguin Putnam :1990

En marge de l’impro purement « théâtrale », voilà une lecture très inspirante: Stephen Nachmanovitch est un violoniste passionné qui part à la recherche de l’origine de la créativité. En partant d’un conte oriental, il tisse des liens très féconds entre les arts et l’acte de la création lui-même; l’inspiration, la technique artistique, le pouvoir des contraintes, la nécessité des échecs: autant de thèmes abordés avec beaucoup de poésie et d’intelligence. [finpoil]

——————————————————–

RODARI Gianni

Grammaire de l’imagination: Introduction à l’art d’inventer des histoires

(1973) Rue du Monde: 1997 pour la trad. française

Plutôt destiné aux enseignants ou aux éducateurs, ce recueil d’exercices a été composé d’après des expériences en milieu scolaire ou para-scolaire dans les années 50 en Italie. Dans la veine de Queneau ou de l’OuLiPo, Rodari crée une centaines d’exercices à contraintes pour libérer sa créativité sur le papier. Un ouvrage intéressant pour les littéraires ou pour les enseignants qui voudraient proposer des activités originales à leurs élèves en expression écrite. [finpoil]

——————————————————–

RYAN MADSON Patricia

Improv Wisdom: Don’t prepare, just show up

Bell Tower: 2005

Comme son nom l’indique, cet ouvrage recèle quelques perles d’inestimable sagesse: l’auteure part de son itinéraire d’enseignante de théâtre bien rangée, prenant subitement conscience que ses cours sont répétitifs et sclérosés; elle réalise alors que l’improvisation est nécessaire pour le théâtre, pour la pédagogie et pour sa vie de tous les jours. Le livre se présente dès lors comme un recueil de maximes qui s’appliquent non seulement à l’improvisation théâtrale, mais aussi au développement personnel. Disciple de Keith Johnstone et de l’anthropologue David Reynolds, Patricia Madson livre de fabuleuses recettes contre l’ennui, la grisaille et la procrastination. [finpoil]

——————————————————–

TOURNIER Christophe

Manuel d’improvisation théâtrale

Éditions de l’eau vive, Genève:2003

Christophe Tournier a rassemblé une historique de l’improvisation, un état des concepts, une théorie de l’impro et un manuel d’exercices en un seul ouvrage: une véritable mine pour les francophones qui n’avaient pas eu d’autres lectures à se mettre sous la dent depuis Gravel. Tournier propose des liens intéressants entre un décalogue de « principes d’impro », une banque d’exercices et des lectures critiques de Spolin et Johnstone (surtout). [finpoil]

Publicités

3 Réponses to “Bibliographie”

  1. […] Dans la littérature, on trouve peu de syllabus explicitement ordonnés comme un cours. Dan Diggles est peut-être le plus structuré, à côté de Christophe Tournier et Bill Lynn. […]

  2. […] Bibliographie […]

  3. […] Bibliographie […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :