Le Caucus

L’impro dans les grandes lignes…

Archive for the ‘le blog’ Category

Couper le cordon

Posted by Yvan_R sur 29 mars 2010

« La légitimité, c’est ce qui permet aux peuples et aux individus d’accepter, sans contrainte excessive, l’autorité d’une institution, personnifiée par des hommes et considérée comme porteuse de valeurs partagées. »

(Le dérèglement du monde, Aamin Maalouf, p. 162 chez Grasset)

Ma chère maman-Match,

Je t’appelle maman-Match, parce que tu étais la première pour moi. J’ai fait mes premiers pas dans la patinoire avec toi, maman-Match. Tu m’as accompagné, entre tes catégories protectrices et ton cadre sécurisant, dans mes premières évasions imaginaires. Tu m’as fait goûter aux délices de la spontanéité, du partage et de la rencontre créatrice avec l’Autre. Et d’ailleurs, maman-Match, tu m’as si bien ouvert les yeux qu’il faut que je t’annonce une chose.

J’en aime une autre.

Je sais, maman-Match, je sais. Tu vas dire que je suis tout pour toi. Tu vas dire que tu es tout pour moi. Tu vas dire que tu es la plus solide, que tu es la plus légitime des compagnes, parce que tu était la première. Tu vas me ressortir l’histoire de ta naissance: Gravel et Leduc, tes deux papas, qui t’ont chéri dès ton plus jeune âge, pour te faire ensuite voyager et t’étendre sur tous les continents. Tu vas me montrer tes photos d’enfance, essayer de faire vibrer ma corde nostalgique.

Mais j’ai découvert la vérité, maman-Match.

La vérité, c’est que tu n’étais pas la première.

La vérité, c’est que les Grecs déjà jouaient à improviser des poèmes et des pièces de théâtre; que dans l’Italie de la Renaissance, les comédiens de l’Art jouaient leurs lazzi autour d’un canevas; que Stanislavski et bien d’autres ont utilisé ta discipline d’abord comme processus d’entraînement de l’acteur, mais ensuite comme produit fini. La vérité, et tu le sais bien, c’est qu’on n’invente rien; on ré-découvre, c’est tout. Et donc, que tu n’as pas plus de légitimité qu’un roi descendant d’un autre roi; pas plus de légitimité qu’une religion créée de toutes pièces par la main des hommes, d’autres hommes, d’autres hommes anciens.

La vérité, maman-Match, c’est que tes enfants sont devenus fanatiques. En authentiques ayatollahs, tes descendants ont continué à te maquiller de la même façon, t’habiller de la même façon, te coiffer de la même façon, jusqu’à t’embaumer vivante.

La vérité, c’est que tu es morte, maman-Match. Certes, on te célèbre toujours, maman-Match. Mais on te célèbre à la manière des pharaons égyptiens qu’on préparait pour leur dernier voyage, avec tous leur fatras, leur protocole et leurs hymnes. Pauvre maman-Match, il ne reste de toi plus que cela: du protocole et des hymnes. Les mêmes histoires jouées et rejouées en ton souvenir, pour célébrer encore et encore le jour béni de ta naissance, où Gravel et Leduc avaient encore l’esprit des aventuriers.

Je me rappelle de ce temps où tes enfants jouaient avec sincérité. Où les thèmes étaient traités respectueusement. Où les catégories étaient assumées. Mais tout n’est plus que jeu de surface et parodie de théâtre.

Maman-Match, le moment est venu pour moi de couper le cordon.

Merci pour ce que tu m’as appris.

Adieu.

Un de tes fils, qui t’aime.

Posted in le blog | Tagué: , , | 4 Comments »

Retour de Bruxelles

Posted by impronabla sur 2 février 2009

[eng]

We’re back from Brussels!

[fra]

Voilà !

Le week-end du Caucus à Bruxelles est terminé. Bilan des courses : deux très bonnes journées passées ensemble, avec en prime un spectacle impromptu et totalement inédit pour le coup : le Jam d’impro du Caucus, à Bruxelles, devant un public de non-connaisseurs et dans une ambiance bon enfant.

Petit descriptif : Lily accueille Ian, Nabla et Yvan dans sa chère ville de Bruxelles. Au programme, petite visite de la ville mais aussi (et surtout) une rencontre d’improvisateurs.

Arrivés le vendredi soir, la joyeuse troupe apprend à se connaître autour d’un jeu de cartes et de quelques victuailles. Vient le moment de passer aux choses sérieuses et nous regardons des vidéos d’improvisation avant de finalement nous coucher. Le samedi est passé très vite, entrecoupé de répétitions où nous échangeons sur nos visions de l’impro et où nous partageons des exercices. Sur le Caucus, nous ne sommes pas toujours d’accord, mais globalement, un esprit commun émerge, une certaine vision partagée, un terreau théorique. Ces répétitions ont été l’occasion de bâtir des fondations pratiques entre nous, fondations essentielles pour pouvoir jouer ensemble en toute sérénité.

D’ailleurs, petite anecdote. Il existe à Bruxelles une Grand Place sur laquelle trône une église. L’architecte s’est malheureusement planté dans ses calculs, si bien que la porte n’est pas alignée avec la tour principale… C’est un endroit très fréquenté à Bruxelles, et cette anecdote circule allègrement. Pour nous, c’est un symbole tout trouvé de l’importance de l’erreur dans la création… Bon, on ne pense peut-être qu’à ça, mais en même temps, on était là pour ça !

Batiment Bruxelles

Le bâtiment en question…

Nous arrivons ensuite dans la salle de représentation, douillette et chaleureuse, surtout en comparaison du froid magistral qui règne à l’extérieur. Derniers réglages et installations. La musique Soul d’Yvan résonne pendant que le public s’installe lentement en sirotant leurs bières et en mangeant leurs chips.

Le spectacle commence comme prévu avec, en première partie, des scènes courtes et des jeux d’impro (un mot à la fois, impro dirigée, scène totalement libre, etc…). Il est marrant de remarquer a posteriori que le contenu de cette première partie est un mélange presque parfaitement équilibré de tout ce que chacun voulait apporter, personnellement. Comme si chacun, dans la préparation mais aussi sur scène, avait trouvé sa place.

Après un long entracte, une scène longue (elle aussi), basée sur la seule suggestion ‘cuisine’, qui nous a ravis au plus haut point. Une scène qui démarre dans la comédie pure et qui finalement tourne en une vraie scène dramatique, changeant pour toujours le destin des personnages présentés. Une vraie cohésion dans l’histoire, qui se déroulait naturellement, pour une fin surprenante et un public qui en redemandait. Nous n’aurions pas été en retard, je crois que nous n’aurions pas dit ‘non’.

Bref, un spectacle à la hauteur du plaisir que nous avons pris pendant ces deux jours, réunissant tous les ingrédients pour que ce week-end soit ‘rafraîchissant, vraiment, bien, à renouveler’.

Merci donc au Caucus, au public et à bientôt, sur le blog, sur scène ou dans le public !

————————————————-

PS n°1: Après que Finpoil soit parti, Ian, Lily et Nabla ont pu dire ce qu’ils pensaient vraiment…

PS n°2: Après que Nabla et Ian soient partis, Lily a pu dire ce qu’elle pensait vraiment…

PS n°3: Après que tout le monde soit parti, les coussins ont pu dire ce qu’ils pensaient vraiment…

Posted in le blog, spectacle | Tagué: , | 3 Comments »

Le Caucus à Bruxelles ce week-end!

Posted by Ian sur 26 janvier 2009

[eng]

We’re gathering in Brussels this weekend!

[fra]

Bonjour à tous!

Depuis le temps qu’on écrit ensemble, on a décidé de se retrouver enfin pour se rencontrer en chair et en os, parler d’impro, rigoler… et surtout jouer ensemble!

Quatre membres du Caucus se retrouvent à Bruxelles ce week-end et décident de faire un petit spectacle d’impro! Yay! Voila toutes les infos:

Jam d’Impro du Caucus – Samedi 31 Janvier 2009

C’est l’histoire de quatre amis improvisateurs (une belge, deux français et un suisse). Ils se connaissent, ils s’apprécient. Ils écrivent même des choses sur l’impro ensemble (https://lecaucus.wordpress.com). Ils décident alors de se retrouver à Bruxelles, pour improviser et faire un Jam d’Impro. A l’instar des « boeufs » en Jazz, les quatre amis improvisateurs se retrouveront sur scène, sans compétition, pour partager la joie simple d’improviser ensemble. Il y aura des jeux d’impro, des scènes d’impro, et plein de surprises improvisées! Le bonheur d’un jeu sans contrainte pour le plus grand plaisir du public.

Vous ne connaissez pas l’improvisation ? Venez la découvrir, vous y verrez tout simplement des histoires se construire sous vos yeux.

‘Lily’ – Les Taupes, Bruxelles
Vincent ‘Nabla’ Leviste – Eux, Paris
Ian ‘Ultimate’ Parizot – Eux, Paris
Yvan ‘Finpoil’ Richardet – Compagnie du Cachot, Yverdon les Bains

Lieu : Salle Culturelle Espace Marx – Rue Rouppe, n°4, 1000 Bruxelles / Métro: Anneessens
Horaires : 20h-22h (ouverture des portes 20h, spectacle à 20h30)
Réservations : envoyer un mail à lecaucus@gmail.com
PAF : 2 euros

Raffraichissements de toutes sortes servis au bar durant toute la soirée.

On fera certainement un petit débrief du week-end la semaine prochaine sur le blog. A bientôt, à Samedi peut-être?

Posted in le blog, spectacle | Tagué: | Leave a Comment »